Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


La peur de mal faire

Publié par Pascal Cadart sur 10 Juin 2013, 16:46pm

La peur de mal faire

Bonjour !

Ah! La peur de mal-faire. Cette peur qui se double de l'impression que quoi que l'on fasse, ce n'est jamais assez. Qu'il nous manquera toujours l'essentiel pour mener nos tâches franchement à bien. N'est-ce pas affreux cette manie de penser que l'on ne fait jamais les choses de façon véritablement satisfaisante ?

Dès l'instant où nous prenons conscience d'un pattern comme je viens moi-même de le faire, réalisant le stress que procure la peur sournoise de mal faire et ses conséquences sur notre bien-être (et façon de faire), nous pouvons en guérir les racines. Et cela le plus commodément du monde. Sans même avoir besoin de revenir sur les circonstances désastreuses qui en ont bâti le modèle. Nous n'avons pas besoin de savoir le pourquoi du comment non plus.

J'en parle aujourd'hui pratiquement du fin fond de mon lit terrassée par un abus de stress que je me suis moi-même imposée avec cette idée qui me trotte continuellement à l'esprit qu'il faut toujours en faire plus (sous-entendu ce n'est jamais assez bien). Maintenant au moins les choses sont claires. Sans plus d'énergie, totalement épuisée, le corps refuse de suivre. Et c'est tant mieux. Cela remet les pendules à l'heure. Se reposer permet de réfléchir à nos façons de nous maltraiter, perpétuant sans nous en douter d'anciennes maltraitances.

La nature nous a donné des parents. Un papa et une maman là pour s'occuper de nous. Et comme chez la plupart des mammifères l'éducation des petits se fait tout en tendresse. S'il y a une erreur de la part de l'enfant, la reprise est gentille. Sans cris, sans hurlements, le bon chemin est montré patiemment, de façon bienveillante. Et c'est exactement de cette manière que mon plus jeune fils et son adorable épouse s'occupent de leur progéniture.

"Éduquée" complètement à l'inverse de ce modèle, toujours sur le qui-vive avec la peur de mal-faire se traduisant à la moindre erreur par une pluie de coups et de punitions, c'est merveilleux de les voir faire. Il est donc possible d'élever des enfants dans les rires et la joie !

N'importe quel pattern (schéma de vie) peut se guérir à la source. Qu'il s'agisse d'un schéma d'abandon, de pauvreté ou de n'importe quoi d'autre, ce sont des informations qui résident au niveau quantique de notre être qui leurs donnent vie. Et cela toujours dans le but ultime de nous protéger. Mais de quoi au juste ? Nous avons nos raisons. Dans chaque cas, nous avons nos raisons cachées au fin fond de nous-même. Sauf qu'à trop se protéger "inconsciemment" nous risquons fort de cesser de vivre tout bonnement !

Nous sommes nombreux à posséder ce pattern de "perfection" ( à atteindre à tout prix sinon gare à soi...) Et bien que cela parte d'un bon sentiment que de vouloir donner le meilleur de soi-même en toutes circonstances, c'est une façon certaine de se malmener par le stress que cela engendre inévitablement. D'autant que dans le cas de ceux qui sont affublés de ce pattern (perfection/imperfection), l'affaire est quasiment impossible à ficeler puisque nous faisons inévitablement monter la barre toujours de plus en plus haut.

Du coup j'ai décidé de changer en ce qui me concerne la sonorité émotionnelle de "Je dois" et "Il faut que", deux expressions remplies à ras bord de culpabilité qui m'ont menées par le bout du nez depuis tellement longtemps que je ne m'en rendais même plus compte. Je m'accorde un repos bien mérité. Et je vous conseille d'en faire tout autant si vous aussi votre vie est remplie de lourds et pesants "Je dois" et "Il faut que". Le monde ne va pas s'arrêter de tourner parce qu'on se défait de ce schéma de vie éreintant et surtout inutile !

« J'ai remarqué combien ma vie était dictée par des "Je dois" et des "Il faut que" stricts et sans appel. Or si j'aime bien cet esprit d'entreprise qui me caractérise et l'aide que je suis ainsi en mesure d'apporter aux autres, c'est l'excès de stress qui accompagne ces qualités dont je veux me défaire. Je suis tout fait capable d'accomplir tout ce que je veux dans le calme. Sans arrière-pensées composées de peurs pour me dicter strictement ma façon d'être selon d'anciens programmes qui me font aujourd'hui plus de mal que de bien. Et ainsi je commande, ici et maintenant, au plus haut degré de perfection dans la grâce et l'aisance la guérison immédiate, complète et permanente de l'ensemble des données qui sont à l'origine de toutes formes de stress, excessif et malsain, pouvant accompagner consciemment ou inconsciemment ce que je me donne faire. A partir de maintenant chaque fois que je m'entends dire "Je dois" ou "Il faut que" ces mots servent immédiatement de signal à des actions qui se déroulent automatiquement au plus haut degré de perfection dans la grâce et l'aisance, la paix, l'amour et la lumière. Et j'avance dès maintenant totalement libre de tout schéma pouvant me causer un stress malsain. Je peux être en bonne santé, heureux(se) en amour et financièrement prospère sans courir le moindre risque. Plus personne ne peut me faire de mal aujourd'hui. J'avance totalement protégé(e) dans la paix, l'amour et la lumière. Je suis paix, amour et lumière. » Puis répétez les mots "paix, amour lumière" en silence pendant une bonne dizaine de secondes en vous laissant pénétrer par les sensations de bien-être que vous procurent ces trois mots.

De me retrouver soudainement sans plus aucune énergie, totalement épuisée m'a bien ébranlée. Je m'attendais à tout sauf à ça !

Mais là je suis dans une sorte de "no man's land" bienfaisant où je me donne la permission d'être complètement moi-même imparfaite au possible. Et Dieu que ça fait du bien !

Et voilà pour aujourd'hui en vous souhaitant de tout cœur et comme à l'accoutumée une vie heureuse et prospère en ces temps de profonde transformation humaine.

Bien chaleureusement,

Sophie Merle!

Procédé quantique "JEcommande" (demandez et vous recevrez) : cliquez ici

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents