Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! Vivez votre spiritualité!


Lacher Prise

Publié par Pascal Cadart sur 8 Juin 2010, 14:42pm

Catégories : #Agir par l'esprit

Avoir prise, c’est vouloir tout contrôler, tout maîtriser, tout régenter.


Lâcher prise, c'est accepter de ne pas pouvoir tout contrôler.

 

Avoir prise, c’est vouloir dominer l'autre,     

       lâcher prise, c'est respecter l'autre.

Avoir prise, c’est vouloir paraitre,                

 lâcher prise, c'est être soi-même.

Avoir prise, c’est se focaliser sur ses problèmes,

lâcher prise, c'est se focaliser sur la solution.

Avoir prise,  c’est se refermer sur soi,           

lâcher prise, c'est s'ouvrir à la lumière.

Avoir prise, c’est ne rien faire,

lâcher prise, c'est se laisser guider par son être intérieur.

Avoir prise, c’est laisser l’autre faire n’importe quoi,

lâcher prise, c’est l’apprendre à faire correctement.

Avoir prise, c’est être indifférent,                  

lâcher prise, c'est s'ouvrir aux autres.

Avoir prise, c’est prendre soin des autres,

lâcher prise, c'est les aider à se prendre en main.

Avoir prise, c’est assister,

lâcher prise, c'est encourager.

Avoir prise, c’est materner,

lâcher prise c'est laisser l'autre faire sa propre expérience.

Avoir prise,  c’est rejeter celui avec lequel je ne suis pas d'accord,

lâcher prise, c’est accepter qu’il puisse avoir un avis différent.

Avoir prise, c’est avoir raison,

lâcher prise, c'est s’écouter l’un l’autre

Avoir prise, c’est juger,

lâcher prise, c'est reconnaître que l'autre aussi n'est pas parfait.

Avoir prise, c’est casser le lien,

lâcher prise c'est créer l'unité en soi.

Avoir prise, c’est sermonner, vouloir que l'autre change,

lâcher prise c'est déceler ses propres défauts pour s'en défaire.

Avoir prise, c’est vouloir que l'autre réponde à mes propres désirs,

lâcher prise, c'est laisser à l'autre son propre espace de vie.

Avoir prise, c’est s'adapter aux événements,

lâcher prise, c'est créer sa propre vie.

Avoir prise, c’est se sentir obligé de faire,

lâcher prise, c'est accomplir son rêve.

 

Lâcher prise, c'est aussi prendre conscience que 


les défauts qui me gênent le plus chez les autres sont mes propres défauts.

 

 

Dans tous ces « lâcher prise », certains vont peut-être te choquer. C'est probablement sur ceux-là que tu dois lâcher prise.

En remplaçant les mots « lâcher prise » par le mot « aimer »
 tu te rends compte qu’aimer, c'est, avant tout , lâcher prise.

 

Aimer, c’est lâcher prise !

Aimer, c'est accepter de ne pas pouvoir tout contrôler, tout maîtriser, tout régenter.

 

Aimer, ce n'est pas vouloir dominer l'autre,  

aimer, c'est respecter l’autre.

Aimer, ce n'est pas vouloir paraitre,             

aimer, c'est être soi-même.

Aimer, ce n'est pas se focaliser sur ses problèmes,

aimer, c'est se focaliser sur la solution.

Aimer,  ce n'est pas se refermer sur soi,       

aimer, c'est s'ouvrir à la lumière.

Aimer, ce n'est pas ne rien faire,

aimer, c'est se laisser guider par son être intérieur.

Aimer, ce n’est pas laisser faire n’importe quoi,

            aimer, c’est apprendre l’autre à faire correctement.

Aimer, ce n'est pas être indifférent,               

aimer, c'est s'ouvrir aux autres.

Aimer, ce n'est pas prendre soin des autres,

aimer, c'est les aider à se prendre en main.

Aimer, ce n'est pas assister,

aimer, c'est encourager.

Aimer, ce n'est pas materner,

aimer c'est laisser l'autre faire sa propre expérience.

Aimer,  ce n'est pas rejeter celui avec lequel je ne suis pas d'accord,

aimer, c’est accepter qu’il puisse avoir un avis différent.

Aimer, ce n’est avoir raison,

aimer, c'est s’écouter l’un l’autre.

Aimer, ce n'est pas juger,

aimer, c'est reconnaître que l'autre aussi n'est pas parfait.

Aimer, ce n'est pas casser le lien,

aimer c'est créer l'unité en soi.

Aimer, ce n'est pas sermonner, vouloir que l'autre change,

aimer, c'est déceler ses propres défauts pour s'en défaire.

Aimer, ce n'est pas vouloir que l'autre réponde à mes propres désirs,

aimer, c'est laisser à l'autre son propre espace de vie.

Aimer, ce n'est pas s'adapter aux événements,

aimer, c'est créer sa propre vie.

Aimer, ce n'est pas se sentir obligé de faire,

 aimer, c'est accomplir son rêve.

 

Finalement, lâcher prise, c’est aimer.
Si tu ne te sens pas aimer, regarde… !
c’est juste là où tu ne veux pas lâcher prise !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents