Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


Ma vie exprime ma pensée

Publié par Pascal Cadart sur 10 Mai 2013, 17:52pm

Catégories : #Ce que je pense

Ma vie exprime ma pensée

Ma vie est exactement l’expression de ma pensée.

Seulement, d’où me vient ma pensée ?

A partir du moment où je suis né, je suis programmé.

  • Je suis programmé par mon thème astral, que je le veuille ou non, c’est comme ça. Pour faire simpliste, si je suis programmé pour être un lion, je ne saurais pas un poisson ou un oiseau.
  • Je suis programmé par mon lieu de naissance. Je n’aurais pas la même vie si je suis né en Inde, en Afrique ou en Europe.
  • Je suis programmé par l’enseignement dominant du pays au niveau éducatif ou religieux.
  • Je suis programmé par l’éducation familiale.
  • Je suis programmé par la réalité économique, environnementale, etc…

Donc, je pense ce que l’on m’a appris à penser. Ma pensée, ce n’est pas moi.

Et la difficulté que nous avons tous, c’est que beaucoup cherchent à s’accaparer notre pensée. Et une infinité de personnes pensent à notre place, par exemple en nous disant que nous devons acheter, ce que nous devons croire, ce que nous devons faire. En fait ma pensée n’est pas ma pensée, mais presque toujours celle d’un autre que je reprends à mon compte.

Tout à l’heure, je disais que ma vie est exactement l’expression de ma pensée, mais là je me rends compte que ma pensée n’est pas réellement ma pensée.

Que dois-je faire pour que ma pensée soit réellement la mienne ?

Rien. Car je ne crois pas que cela soit possible. Par contre je peux choisir de choisir mes pensées. Et là, il n’y a que moi qui peux le faire. Par exemple, si j’ai l’habitude de me mettre en colère, je peux dire : Même si cette personne semble me mettre en colère, je choisis d’être en paix avec moi-même. J’ai rajouté « semble » parce qu’en réalité, ce n’est pas elle qui me met en colère, c’est moi-même qui me mets en colère. Son attitude peut-être provocatrice, énervante, mais, c’est tout de même moi qui me mets en colère et comme il est plus facile d’agir sur moi que d’agir sur les autres, je peux choisir d’être en paix avec moi-même. Que va-t-il se passer ? Si je ne me mets plus en colère, la personne n’aura plus de pouvoir sur moi, elle n’arrivera plus à me mettre en colère. Je serais en paix. Et comme je serais en paix, cette paix va rayonner. Et cela simplement par que j’ai choisi d’être en paix avec moi-même.

On parle beaucoup de la pensée positive, mais malheureusement, il ne suffit pas de penser positivement pour être positif. Regarde simplement les mots penser positivement.

Si j’ai une maladie grave, même si je pense positivement, je serais probablement mieux dans ma peau que quelqu’un qui pense négativement, mais je n’empêcherais pas la maladie de faire son effet. David Servan-Schreiber avec son livre « Guérir » n’a pas pu obtenir la guérison son cancer.

Par contre si je suis positif il y a de fortes probabilités que je n’attrape pas de maladie grave. Pourquoi ? Parce que « penser » reste qu’au niveau de la pensée, tandis que « être positif » indique une manière d’être, de vivre. Il est bien entendu que penser positivement est déjà un progrès énorme.

Il y a aussi une chose importante. Personne ne mettrait de la peinture sur un mur sale et pourtant beaucoup de gens veulent mettre de la pensée positive sur de la pensée négative. Et çà ne marche pas ou çà ne marche pas complètement parce que la pensée positive ne va pas adhérer sur la pensée négative et la négativité sera toujours là.

Et pour cela, il y a plusieurs solutions efficace :

  • Nettoyer le négatif.
  • Pratiquer la relaxation ou la sophrologie.
  • Pratiquer la méditation.
  • Commander à son esprit ou à son subconscient.
  • Choisir ses pensées.
  • S’ouvrir à la puissance de l’Esprit.
  • Faire des formations avec des personnes compétentes dans ces domaines.

Assister à des conférences n’a que peu d’utilité sinon celle de donner l’envie de faire.

Un procédé simple à utiliser

Même si j’ai ce problème, je choisis de …

Même si je me trouve trop gros, je choisis d’être en pleine forme.

Je soulève le problème « je me trouve trop gros » et je dis ce que je désire « être en pleine forme » et à ce moment là, c’est mon subconscient qui va m’aider à trouver la meilleure solution.

Ce n’est ni magique, ni instantané. Selon le problème la solution peut être très rapide ou mettre plusieurs mois. La solution est souvent loin de ce que l’on a pu imaginer au départ. Pour le problème de poids, ce ne sera pas en suivant un régime. Ce qui va se passer, c’est que j’aurais envie de faire quelque chose et que la solution sera la bonne.

Mais nous aurons l’occasion d’y revenir plus tard.

Pascal Cadart

Pour nettoyer le négatif, il y a le congrès EFT qui va débuter. Je vous invite à y aller.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents