Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


Thérèse Bocquet et la méthode Trager

Publié par Pascal Cadart sur 15 Mars 2013, 08:32am

Catégories : #Santé -Bien être

Soigneusement, silencieusement, Thérèse déplie sa table. André qui souffre de la maladie de Parkinson et d’une anomalie posturale, attend. Il vient de répondre à quelques-unes de ses questions, a indiqué les parties de son corps trop sensibles pour être touchées, et sourit. Il va recevoir sa première séance de Trager. Facile d’être en confiance avec une dame si douce et détendue. Facile de se « relâcher » sur la table. Relâcher est le maître-mot de cette méthode étonnante qui permet de se sentir mieux au quotidien. Qui participe à alléger le corps et l’esprit, qui aide – parfois en complément d’autres thérapies - à diminuer les tensions et les crispations du corps, donc indirectement à combattre le stress, le mal de dos, les troubles du sommeil, le mal-être physique, psychologique…


Créée par le docteur Milton Trager (1908-1997), la méthode semble aussi étrange que souveraine. Pour les personnes rencontrées et l’expérience vécue, elle est « efficace ». Parfois deux « séances » de Trager suffisent pour aller mieux. Parfois il en faut davantage. Marie qui souffrait du dos, a eu besoin d’une séance par semaine pendant plus de deux mois ; elle n’a plus mal depuis près d’un an. André n’a eu besoin que d’une séance pour ressentir qu'il peut se redresser. Certes, sa posture n'est pas tout à fait revenue à la normale, mais quel progrès ! Et quelle joie ! Le lendemain son kiné l’a trouvé « plus droit ».


Les Mentastiques, c’est fantastique
La personne qui reçoit la séance de Trager, allongée sur la table comme son corps le lui permet, a la singulière impression que la praticienne ne fait rien ou si peu… « Les mouvements sont particulièrement doux, » insiste Thérèse Bocquet. « J’expérimente dans mon propre corps le relâchement pour le faire ressentir à l’autre, comme par contagion. Par le toucher, par les mouvements, je m’adresse à l’inconscient qui emmagasine les informations afin de déjouer les anciens réflexes. » Il s’agit de réapprendre la légèreté et la souplesse perdues. « Je donne au corps des mouvements ondulatoires, rythmés. J’utilise des pressions, des élongations, des balancements. » Sans faire d’effort, sans fatigue. Sans huile non plus. La personne peut garder ses vêtements. À la fin de la séance, le receveur, debout, apprend quelques Mentastiques (pour mental-gymnastique). Ce sont des mouvements simples qui permettent de prolonger, sans le vouloir, dans la vie quotidienne, les sensations de légèreté. Les résultats sont surprenants, mais attention, la praticienne n’est pas une guérisseuse ni une « soignante », comme on l’entend. Tout se tient dans l'apprentissage à ressentir son corps autrement, à mieux gérer ses postures, à percevoir les tensions qui peuvent survenir et à les déjouer. En quelque sorte, la personne devient son propre thérapeute. La méthode ne traite pas, ne diagnostique pas. Elle ne remplace en aucun cas un traitement médical.


« En faire mon métier »
Thérèse Bocquet a découvert le Trager, grâce à une amie, il y a 7 ans. « Quand j’ai reçu ma première séance, ça a été un déclic dans ma vie. J'ai découvert mes mains sous un nouveau jour » Il faut dire qu’un jour, alors qu’une hernie discale la clouait depuis six semaines sur un canapé, le Trager – en complément d’autres médecines douces - l’a mise debout. « Tout de suite j’ai découvert que je pouvais aussi « donner », se souvient-elle… « J’ai décidé d’en faire mon métier. J’ai arrêté de travailler pour pouvoir faire la formation ». Trois stages de niveaux, de longues périodes intermédiaires de pratique sur des proches pour enrichir son expérience, des supervisions, un mémoire et chaque année une formation permanente avec un contrôle sur sa pratique. « Au début, j’avais des difficultés à faire ressentir comment lâcher une tension. Aujourd’hui, j’ai acquis les outils. » Depuis, dans sa charmante maison d’Aix-en-Ergny ou à domicile chez les gens, Thérèse Bocquet dispense son envie d’aider les fatigués et les stressés, les brisés par la vie, les timorés, les handicapés… Tous ceux qui ont besoin de retrouver un peu de ce corps souple et léger qu’ils ont eu un jour.


Marie-Pierre Griffon
L'Écho du Pas-de-Calais n°114
Janvier-Février

 

En savoir plus:

 

Vidéo sur la méthode TRAGER

 

LA METHODE TRAGER®

C'est le feeling qui compte

" Ma méthode est une approche par le toucher, dans laquelle mon esprit transmet un message de légèreté et de liberté à mes mains et, à travers mes mains, aux tissus de la personne qui reçoit. "
Ainsi, le Dr Milton TRAGER, définissait-il son travail en ajoutant volontiers :
" On vous dit de vous détendre et de vous relaxer…ce ne sont que des mots, ce n'est pas la sensation réelle de relaxation…en Trager, c'est la sensation elle-même qui est communiquée et intégrée " " 

LE TRAGER® EN RESUME



Cette approche, à travers le toucher doux et le mouvement léger, donne une prise de conscience de la liberté et l'unité du corps et permet le relâchement de schémas profondément ancrés.
Milton TRAGER part du principe que nous naissons avec un corps souple. Au fil du temps, avec les agressions physiques et psychiques, le corps se raidit, se durcit, parfois même se tétanise. Il lui faut réapprendre la légèreté. C'est la conscience de cette sensation qui fait découvrir au sujet une nouvelle réaction possible au niveau des tissus.
L'intention du praticien Trager n'est pas simplement de mobiliser certains muscles ou certaines articulations, mais d'utiliser le mouvement pour produire des effets sensoriels particuliers, agréables et positifs, qui seront perçus par le système nerveux central. Cette perception, à travers les nombreuses voies de communications neuro-sensorielles entre l'inconscient et les muscles, amorce peu à peu des changements dans les tissus.
Une séance complète dure une heure. Le receveur est en maillot de bain ou en sous-vêtements, étendu sur une table bien rembourrée, dans un environnement chaud et confortable.
Pendant la séance, le praticien exerce doucement un mouvement rythmique et ondulatoire sur tout le corps du receveur sans mettre en œuvre ni force ni pression. Ainsi le receveur peut ressentir et apprendre comment se mouvoir aussi librement et aussi facilement par lui-même.
Après, debout, le receveur apprend quelques Mentastics®, des séquences de mouvements simples et sans effort qui permettent de maintenir et même d'augmenter les sensations de légèreté, liberté et souplesse qui ont été éprouvées sur la table. Cette sorte de méditation en mouvement, permet de retrouver de l'intérieur les sensations perçues par les tissus lors des mouvements rythmiques induits par les mains du praticien.
Comme ces changements sont des résultats d'un processus d'intégration, une série de séances ou des " rappels " occasionnels seront souvent très profitables.
Le Dr TRAGER voue un intérêt particulier aux troubles graves du système neuro-musculaire qui ne réagissent pas de manière satisfaisante aux thérapeutiques classiques. Sa méthode est très appréciée des malades atteints de Parkinson, de ceux qui ont subi des traumatismes graves ou qui pratiquent le sport intensivement. Cette approche a également prouvé ses effets bénéfiques pour le traitement des douleurs dorsales et lombaires et pour les handicaps corporels et psychocorporels.
Depuis qu'il s'est retiré de son cabinet en 1977, le Dr TRAGER a consacré tout son temps à la recherche, à l'écriture et à l'enseignement de sa méthode. En 1978, il fonde l'Institut Trager en Californie où sont certifiés les praticiens Trager. Ils participent à un programme de formation continue, leur droit de pratiquer est renouvelé chaque année, après évaluation de leur capacité professionnelle. 

Pour avoir la suite et en savoir plus aller sur le site http://www.tragerfrance.com/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents