Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


Révolution de la matière ou transformation de l'être?

Publié par Pascal Cadart sur 24 Avril 2011, 16:21pm

Catégories : #Vision positive

 Je reçois différentes informations d’êtres intuitifs, intuitions confirmées par l’astrologie. Et que vous pouvez constater par vous-mêmes. La terre est en pleine révolution, comme si tout avait besoin d’être bousculé. Au Japon, pays hyper industrialisé,  l’eau, la terre, le feu et l’air se manifestent comme pour nous indiquer qu’ils en ont marre qu’on les prenne pour une poubelle. En Afrique les populations se rebellent, dans nos pays, soi-disant civilisés,  les gens en ont assez de voir le pouvoir gouverné par la ploutocratie (ceux qui possèdent la richesse,  je suis tombé par hasard sur ce mot).  Il ne faut pas se leurrer, nous ne sommes pas dans une démocratie, c’est bien l’argent qui dirige. Il suffit de voir le nombre d’établissements financiers qui poussent partout. 

 

Dans l’ancien monde, c’était facile, nous critiquions ou nous entrions en rébellion et des conflits et des guerres s’ensuivaient.  On se battait pour son pays. On priait et les guerres continuaient, les pauvres continuaient d’être pauvres.

 

Dans la nouvelle conscience,
nous savons que c’est notre état d’esprit qui crée les événements.
 

 

Voyons l'aspect négaif: Les assureurs ont constaté qu’une personne qui venait  de subir un traumatisme émotionnel (licenciement, divorce, ou autre) augmentait les probabilités d’avoir un accident.  Je suis allé une fois à une réunion spirituelle avec des gens très négatifs. Nous nous sommes trompés de route, alors qu’ils connaissaient le chemin.  J’ai travaillé avec d’anciens sans-abri.  C’est comme si les problèmes leur tombait dessus on ne sait comment, ils se sortent d’une situation négative et un autre problème surgit.  L’important ce ne sont pas nos pensées, c’est notre état d’esprit.  Je peux essayer d’avoir des pensées positives parce que « on » m’a dit de penser positivement, mais si mon état d’esprit est négatif, j’entraînerais  tout de même des événements négatifs.


Un aspect positif: Je suis bénévole dans deux associations.  La majorité des gens ont envie que çà se passe bien, et çà se passe bien. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de problème, mais simplement qu’on ne les laisse pas prendre de l’ampleur.Chacun s'exprime et s'écoute mutuellement et ensuite la décision est prise. Et si une meilleure propostion est faite on agit en conséquence.


La nouvelle conscience: Puis il y a une autre troisième catégorie de personnes qui sont déjà dans la nouvelle conscience.  Ce sont les gens qui ont appris à développer la paix intérieure et l’ouverture du cœur.  Je ne résonne plus avec mon intelligence qui croit tout savoir. Non, il n’y a pas de faute à « résonne », car la plupart des gens se contentent de répéter ce qu’ils ont entendu ailleurs.  Il est plus facile d’être « pour ou contre » la pensée de quelqu’un que de construire sa propre pensée.  Dans la nouvelle conscience, je fais de plus en plus confiance à mon intuition, à mon guide intérieur, et aussi en ma force intérieure.


Il y a quelques années, j’aurais dit qu’il faut prier pour que le monde change. Mais si tu n’es pas en paix, ou que tu manques de confiance en toi ou en celui que tu pries, il ne faut mieux pas prier.  J’ai fait parti d’un groupe de prière dit « charismatique » et dix ans plus tard, je revoyais les mêmes personnes avec les mêmes problèmes.  Si la prière ne donne pas de résultat, c’est qu’elle n’est constituée que de mots, elle n’est pas vivante. J’ai  fait des retraites avec des personnes qui, sans le dire, étaient d’authentiques charismatiques.  Leur pouvoir de transformation était puissant.


Comment cela se passe au niveau de la nouvelle conscience ?


Il y a trois mois, j’étais un peu dans la confusion intérieure. Je vais au salon des « médecines douces ». J’achète de plus en plus rarement des livres  de spiritualité car j’ai l’impression que depuis quelques années, ils se contentent de se répéter l’un l’autre. Sur un stand, je vois plusieurs livres qui m’intéressent, dont un de Sylvain Bélanger, je l’achète et il nous parle d’une conception inédite de l’intuition. Huit jours plus tard, j’apprends sur Internet que Sylvain Bélanger organise un stage à pris et je m’y inscris. En dehors de ce que j’ai appris et qui était très intéressant, il a totalement clarifié mon esprit.  Ce qu’il y a d’étonnant, c’est que son stage parlait de l’intuition et que c’est tout un concours de circonstances qui m’a mené à ce stage. Au niveau de la nouvelle conscience, il y a une notion de synchronicité qui fait que nous rencontrons la bonne personne au bon moment.  


Dans ce stage, il nous apprenait entre autre à nettoyer la négativité inconsciente que nous avions en nous.  Nettoyer ce qui est conscient n’est pas toujours facile, mais nettoyer  l’inconscient, c’est autre chose. Depuis notre naissance, chaque critique, peur, colère,  jugement négatif,  dévalorisation, accident  a marqué notre être,  et nous l’avons enfoui en nous-même et inconsciemment nous attirons des évènements négatifs qui nous perturbent.

 

Il existe de nombreuses autres méthodes pour nettoyer l’inconscient, EFT, micro kinésie, relaxation, sophrologie, retraite, méditation.  Pour la méditation, il est important d’être bien accompagné, surtout au début, car si mon état d’esprit est négatif,  le négatif  risque de ressortir un peu comme quand on met de l’eau propre dans un récipient, c’est le sale qui s’évacue d’abord.


Il existe aussi une méthode d’élévation de la conscience.  Quand on est dans un avion, on voit les choses de haut et ce qui nous paraissait important ne l’est plus. En élevant sa conscience, on se concentre sur l’essentiel.  On n’est plus concerné par les problèmes. Cela ne veut pas dire que le problème n’existe plus, mais qu’il perd de sa force.


J’ai eu un ami, Adrien, d’origine congolaise et évangéliste, sa femme était au Congo et il n’avait pas les moyens de la faire venir en France. Il était parti à un congrès d’évangélisation en Alsace. Il n'y avait presque personne à ce congrès, pourtant, ils avaient prié pour que çà marche.  Mais là, il a rencontré une personne à qui il a raconté un peu sa vie et cette personne lui a payé le billet d’avion pour que sa femme vienne le rejoindre en France.  Il avait prié pour la conversion des autres alors que c’est lui qui avait besoin d’être converti. J’utilise le mot converti en tant que changement intérieur, prise de conscience et non en tant qu’adhésion à une religion.

 

J’ai donné cet exemple pour montrer que dès que l’on élève sa conscience les choses s’arrangent d’elles-mêmes.  Par ses propres moyens, par sa propre réflexion, c’était impossible que sa femme vienne le rejoindre.  En voulant convertir des gens à sa religion, il a vécu une conversion intérieure. C’est le désir profond de son cœur qui a été exaucé.


Nous voulons un monde de paix, de respect, de confiance, de responsabilité, de fraternité. Si nous essayons de le construire par nos propres moyens, cela peut se faire, mais prendra du temps. Si nous élevons notre conscience, nous allons attirer vers nous ce qui est haut, ce qui est beau, ce qui est juste et à ce moment là, les circonstances vont se créer pour harmoniser toute situation.  

 

Si nous revenons à Adrien, sa convention d’évangélisation a été un échec, mais il a été pleinement exaucé là où il ne s’attendait pas.  A quoi cela sert-il de dire que Dieu est Amour si nous ne constatons pas au quotidien ? Adrien l’a constaté. 


Quel est ton état d’esprit ? Quel est ton état d’être ?



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents