Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


Que ta vie se transforme en bénédiction!

Publié par Pascal Cadart sur 27 Janvier 2012, 16:10pm

Catégories : #Agir par l'esprit

libérationCe texte sur la bénédiction est la plus grande bénédiction que je puisse te faire.

Ce que je marque dans cette lettre, ce ne sont pas des paroles en l’air, mais le fruit d’une expérience personnelle. Combien de fois j’ai béni dans des conditions qui paraissaient négatives ou défavorables et tout à coup j’ai vu ces situations se transformer radicalement.

 

Bénir, c’est d'abord changer une habitude, une manière de faire, de penser.


Bénir, c’est probablement le moyen le plus rapide de nous relier à la Source, à l'Âme-Source.

 

En prenant l’habitude de bénir, je passe de la conception d’un Dieu virtuel ou appris à la perception de ma propre divinité intérieure, d’un Dieu lointain à une réalité vécue.


La bénédiction agit quelque soit ma conception de Dieu, et même si je n’en ai pas. Le verbe se fait chair. La parole devient active. La bénédiction n’est pas quelque chose d’anodin, la bénédiction implique l’Ame-Source dans le processus.


Le principal obstacle à la bénédiction, c’est dire ou penser le mal. Je connais une personne qui parfois bénit sincèrement une personne, mais le lendemain elle va dire du mal de cette même personne. C’est comme si elle donnait un coup de marteau sur un clou et que le lendemain elle retirait le clou. On ne peut pas « bien dire » et « mal dire ». Malgré cela la bénédiction agit tout de même car à force d’enlever et de retirer le clou, le trou se creuse de plus en plus, le processus est simplement plus long.


Si je pense que la bénédiction n’agit pas, je dois plutôt regarder ce qui, en moi,  l’empêche d’agir.


Bénir, c’est utiliser la puissance de l’Ame-Source en se reliant à elle. Si je bénis sans impliquer l’Ame-Source, c’est de la pensée positive, ce n’est déjà pas si mal puisque je dis le bien sur une personne. Mais ce n’est pas de cela que je parle ici. Pour enfoncer un clou, je peux donner une vingtaine de coups de marteau. Relié à l’Ame-Source, c’est comme si je possédais une cloueuse pneumatique, d’un seul coup le clou est enfoncé. Mais, plutôt que d’utiliser la cloueuse Âme-Source, je pense « attends, je vais tout de même donner un ou deux coups de marteau ! » Dans ce cas, mon clou (ego) empêche le clou de Dieu de s’enfoncer.

 

Pour que la bénédiction devienne effective, elle doit devenir une habitude. Bénir est plus efficace que prier et si tu pries ta prière devrait être avant tout une bénédiction. Plus, je bénis, plus je laisse de place à l’Amour-Source. Mon problème n’est plus mon problème, il devient le problème de l'Âme-Source. Certains diront que la bénédiction n’est pas magique, ce sont ceux qui ne croient pas aux miracles de Jésus et qui ont créé la religion fade telle qu’elle est aujourd’hui. Jésus dit « Il te sera fait selon ta croyance ! » Si je crois que la bénédiction n’agit pas, elle n’agira pas, c’est sûr ! Mais dès que tu auras constaté sa réalité, tu l’utiliseras de plus en plus. L’Esprit qui a créé l’univers est capable de résoudre des problèmes que je suis incapable de résoudre. J’ai vu un prêtre qui bénissait le pain, non pas de manière rituelle, mais en vivant sa bénédiction. Il a changé la vie de nombreuses personnes dont la mienne. Mais, la vraie bénédiction n’est pas réservée aux prêtres, elle peut être utilisée par tous, puisque nous sommes tous enfants de l'Âme-Source, mais nous ne sommes réellement enfants de l'Âme-Source que si l’Amour-Source vit en nous.


En tant qu’enfant, j’ai fais confiance à mes parents. Je deviens enfant, issu de l'Âme-Source en lui faisant confiance. Quand je bénis, c’est ce que je fais. En bénissant je confie mon incapacité à l'Âme-Source, à l’Amour-Source. Plus je bénis, plus je deviens un enfant de l’Amour-Source, jusqu’à ce que l’Amour-Source coule en moi. En bénissant je permets à l’Amour-Source de s’écouler à travers en moi.


« Le royaume de Dieu est au-dedans de vous »
La Source jaillissante est à l'intérieur, pas en dehors!

La bénédiction, çà s’apprend… En bénissant... souvent.

 

Parfois, je veux reprendre la maîtrise. « Dieu, tu ne connais rien à mon problème », et j’échoue. Peut-être que, des fois, je serais plus fort que la puissance qui a créé l’univers !


Comme tu l’as compris, bénir implique que je m'ouvre à la puissance de l'Amour-Source. « Fais toi capacité, je me ferai torrent », dit Jésus à Catherine de Sienne... 


Que ta vie devienne une bénédiction pour toi-même et pour les autres !

 

 Pascal Cadart

Commenter cet article

Amoh P.Sophie 20/01/2013 11:09


Merci infinment de nous ouvrir l'esprit sur ces choses. Nous nous rendons compte que, nous prétendons suivre la réligions créé par Jésus,alors même, que nous connaissons pas, ou ne comprenons pas
le sens de son enseignement. vraiment merci, et que le Christ, continue de vous garder, et de vous inspirer!

sashah 27/01/2012 17:03

magnifique :-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents