Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


Le choix de souffrir ou d'être heureux

Publié par Pascal Cadart sur 8 Avril 2010, 18:19pm

Catégories : #Vision positive

Lettre écrite par Joeliah  

Bonjour et beau moment présent.

 Ce moment présent est beau si nous le choisissons et désirons le vivre ainsi.
Il est certain qu'il y a des moments plus joyeux que d'autres, certains plus graves ou plus tristes, mais c'est toujours en soi que réside ce choix de le vivre de manière simple ou compliqué, triste ou serein, heureux ou malheureux.
La liberté réside en soi mais pour qu'elle puisse s'exprimer, il est nécessaire de l'apprivoiser et de lui permettre de vivre.
Prenons un exemple : Le soleil brille, il fait beau, la nature vous offre ses premiers bourgeons et fleurs, vous êtes en bonne santé, tout est parfait pour que ce moment soit un vrai plaisir, mais... c'est le cinquième anniversaire de la mort d'un membre de votre famille. 
Et là, il est possible que votre pensée reste bloquée sur cette personne et pendant toute la journée, vous allez vous empêcher d'être heureux. Les nuages du souvenir effacent le soleil du moment présent.
Beaucoup de personnes s'empêchent de pouvoir vivre librement, parce que leur liberté est enchaînée à des mémoires mentales ou émotionnelles.
Également, de nombreuses personnes vivent sur leurs bons souvenirs ou sur celui de leurs ancêtres :
Dans ce temps, j'étais... j'ai fait... c'était la belle vie !
C'est mon héritage familial...
Ils restent accrochés à ce temps passé qui n'est plus vraiment actuel.
Parfois c'est à des mauvais souvenirs qu'ils sont accrochés et ils se nourrissent de colères ou de culpabilité en permanence et en tombent malades.
De la même manière, certaines personnes s'empêchent d'être heureuses par adhérence à la souffrance d'autres personnes, 'en mémoire'... si une période récente de deuil ou de souffrance est importante à vivre pour permettre à l'émotion de s'extérioriser,
il n'est pas normal que cette souffrance dure des mois ou des années, ou pire encore des siècles !
Il y a un moment ou il faut savoir libérer ce passé, cette mémoire et enfin vivre présentement la joie de vivre.
Souriez à la vie ! Profitez de la générosité et de la beauté de la nature.
Le soleil, les étoiles, la lune, les arbres, les fleurs, les oiseaux... il y a toujours quelque chose à admirer pour faire grandir la joie à l'intérieur de soi.
Certaines personnes ne supportent pas de voir que d'autres personnes puissent être heureuses et les critiquent violemment parfois.
"Comment cette veuve peut-elle encore sourire, alors que son mari est mort il y a à peine un an ?...' 'Comment peut-on se faire plaisir le jour du vendredi saint ?' Pour elles, cette façon de faire est irrespectueuse et incompréhensible vis à vis de leur éducation et de leur morale.
La liberté de vivre dans l'harmonie du moment présent est un vrai cadeau à se faire et pour cela, l'âme doit être libre de contraintes émotionnelles et mentales.
La mémoire est souvent l'ennemie du bonheur. 
C'est par elle que l'on se repasse le mauvais film d'un accident, d'un événement malheureux, d'une phrase entendue et qui a fait souffrir...
et qui nous fait ruminer et grossir notre souffrance.
Alors comment faire pour libérer cette mémoire ?
Les élixirs floraux de marronnier blanc (white chesnut) du docteur Bach et celui de pin (pine) peuvent aider à libérer ce mental répétitif.
Des rituels de respiration, de grands moments de méditation et de silence intérieur peuvent aussi aider.

L'acceptation et l'autorisation de se donner du bonheur aide à cette libération. 
L'amour de la vie et le respect de soi et des autres aident également.
Une prière de gratitude libératoire peut aussi aider. 

Par exemple, pour un défunt que l'on veut libérer (à adapter selon votre cas) :
Chèr(e) X, avec tout l'amour et le respect que j'ai pour toi, je prends conscience maintenant qu'il est temps pour moi de te libérer et de nous permettre, chacun de notre côté de continuer notre chemin de vie.
Je souhaite le meilleur possible à ton âme.
Si j'ai pu faire quelque chose de négatif à son égard, je t'en demande humblement pardon et je te pardonne tout ce que tu as fait de négatif à mon égard.
Je te remercie pour tout le bonheur que tu m'as donné.
Je te remets dans l'énergie divine et je choisis maintenant la liberté.
***
Peut-être qu'il faudra faire plusieurs fois cette prière jusqu'à ce que vous vous sentiez serein(e).
Vous pouvez adapter d'autres genres de phrases qui parlent à votre coeur et votre conscience.
C'est uniquement vous qui pouvez changer et vous délier de tous ces attachements et faire le grand ménage intérieur.

Celui qui préfère rester accroché à ses souffrances fait un choix respectable mais à condition qu'il accepte également le choix d'autres personnes de ne pas faire comme lui. 
Je souhaite de tout coeur que le choix de la liberté de vivre heureux se répande sur la terre pour le bonheur de l'expression de la vie en son plein potentiel.


Joéliah, amourdelumiere.fr

Vous pouvez diffuser en gardant la source de ce texte. Merci.


Mes deux derniers livres contiennent de nombreux conseils et outils pour vous aider à vous libérer :
Le manuel du déliement karmique 
et Le Carnaval des âmes, ou comment comprendre nos comportements dû à un manque d'amour et guérir nos blessures


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents