Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


L2 - De la relaxation à la méditation

Publié par Pascal Cadart sur 14 Février 2012, 17:40pm

Catégories : #Méditation

Définition :

La méditation est souvent définie comme une introspection, une réflexion sur un sujet.  La méditation, c'est un état de conscience et de bien-être inexplicable avec des mots. Je vais tout de même donner un sens limitatif. En état de méditation, je suis plus conscient de ce que je suis réellement. Je suis plus qu’un simple être de chair. Mais cela ne peut se comprendre qu’en méditant. Je ne peux pas non plus définir le chocolat. Si je dis c’est dur, c’est noir, c’est amer, certains vont imaginer du charbon. Mais dès que je croque un morceau, je sais ce que c’est du chocolat. Pour la méditation, c’est pareil sauf que le ressenti s’affine de plus en plus avec la pratique.

 

Quelques obstacles à dépasser.

Depuis 40 ans je pratique la relaxation et la pensée positive et depuis une vingtaine d’années je participe à des groupes de prière, de méditation ou assimilé. Chaque groupe se dit le meilleur et qu'il est là pour sauver le monde, ce n’est pas grave, mais il ne faut pas s’arrêter à cela. En réalité, ce n’est pas l’adhésion à un groupe qui ouvre la conscience, c’est la méditation. Elle agit, même dans un mauvais groupe. Le danger qu'il peut y avoir, c’est un message erroné donné parallèlement à la méditation : Le retour d’un messie, d’un maître ascensionné, la divination d’un médium… Pour choisir un groupe, j’ai un critère d’appréciation très simple, donné par Jésus. « C’est à leur fruit que vous les reconnaîtrez ! » J’ai fait parti d’un groupe qui se disait charismatique, les charismes étaient absents et le groupe s’est divisé…

La mauvaise méditation, c’est comme un mauvais vélo. Sur un vieux vélo rouillé vous irez tout de même plus vite qu’à pied. Mais autant avoir un vélo en bon état qui fonctionne bien. Pour la méditation, c’est pareil, il vaut mieux être dans un groupe dont les adeptes sont des témoins de ce qui est vécu. 

Sur un salon à Amiens, deux stands proposaient la méditation. Dans le premier, ils m’ont raconté l’histoire d’un maître qui allait venir sur la terre en 2010 pour tout changer. Seulement fin 2011 toujours rien. Dans le second, ils m’ont proposé de « m’asseoir et de méditer ensemble ». Devinez vers lequel je me suis tourné. La véritable spiritualité ne peut que s’ancrer dans le réel.

 

Je vais parler des différents niveaux de conscience. Certains diront que ce n’est pas utile, il suffit de pratiquer. Et c’est là, l’erreur. Certains croient méditer et restent au niveau Beta et leur cerveau continue de tourner en rond. Il faut absolument passé par le niveau Alpha pour pouvoir commencer à méditer. Et il y a un moyen très simple de savoir si je suis au niveau Alpha. Au niveau Alpha, il m’est impossible de penser négativement. Impossible ! Par contre, on peut très bien passer du niveau BETA au niveau THETA et à ce moment là, si j’ai des pensées négatives, je vais les amplifier sans m’en rendre compte. Je connais une personne très négative qui a été complètement déboussolé par une pratique intensive de méditation.  En principe, l’enseignant vous fait passer par le niveau alpha dans lequel il est impossible de penser négativement. Pour comprendre je vais parler des différents niveaux de conscience.


Les différents niveaux de conscience.

 

Le  niveau BETA
C'est le niveau habituel de conscience quand nous avons les yeux ouverts, dans l’action quotidienne. Rythme de 14 à 21 cycles par seconde. Dans les états d'hyper activité, notre cerveau fonctionne bien plus près des 21 cycles/secondes que celui des 14 cycles. Souvent c’est le cerveau gauche qui fonctionne, travail analytique et réflexion. 

Le niveau ALPHA
Dès que nous fermons les yeux le rythme diminue entre 7 et 14 cycles/secondes.
A ce rythme, les deux hémisphères du cerveau arrivent à se synchroniser ce qui provoque un meilleur équilibre. Avec un peu de pratique, il n’est plus nécessaire de fermer les yeux pour être en « Alpha ». Comme je l’ai dit, je sais que je suis au niveau alpha dès que je n’ai plus de pensées négatives.

Le niveau THÊTA

De 4 et 7 cycles/secondes. Du sommeil léger au sommeil profond.. C’est le niveau atteint en état de méditation. Aussi état hypnotique et d'insensibilité à la douleur. Conscience sans pensée. Ouverture à d’autres niveaux de conscience. Nous passons dans cet étét quand nous nous endormons. Seulement nous le faisons de manière inconsciente. La méditation nous permet d’entrer dans cet état et d’y rester de manière consciente.


Le niveau DELTA
Inférieur à 4 cycles/secondes. Sommeil très profond. Seules les fonctions vitales sont assurées.  

 

Nous exprimons au quotidien les trois premiers états de conscience, mais pas toujours de manière consciente. Et c’est justement là où nous pouvons agir, en étant conscient.

 

Certains opposent telle manière à telle autre, la pensée positive à la méditation. C’est comme opposer la marche à pied à la bicyclette ou à l’équitation. Ou opposer le piano à la guitare ou à la flûte.  Ce ne sont que des moyens. Par contre quelqu’un qui pratique la pensée positive aura des facilités pour adopter la méditation. Quelqu'un qui pratique la relaxation pensera positivement de manière naturelle et sans effort, parce qu'en état de relaxation, il est impossible de penser négativement. C’est pour cela que je peux utiliser des moyens différents qui sont à ma disposition.

Quelques exemples :

  • Je suis dans un environnement négatif. Je ne vais pas entrer dans cette spirale en ayant moi-même des pensées négatives. Je choisis d’avoir des pensées positives.
  • Je suis dans une situation de stress. Impossible de me relaxer. Un simple exercice respiratoire va me permettre de me libérer cette tension presqu’instantanément.
  • Je peux m’inscrire à un cours de relaxation, de sophrologie.
  • Je suis quelqu'un qui fait un travail intellectuel « cerveau gauche », la pratique de «Sahaja Yoga » va m’apprendre à développer mon cerveau droit et me procurer un bon équilibre.
  • Je ne suis pas en bonne santé, je peux rejoindre un groupe comme « Les amis de Bruno Groening » qui a de nombreux témoignages de guérison.
  • Je peux faire une retraite à la Roche d'Or.
  • Je peux mettre une musique qui va automatiquement harmoniser le cerveau droit et gauche. MMD, Hemi-sync, Logos, etc.  
  • Il parait même qu’au bout d’un certain temps de course à pied, le cerveau se met automatiquement en alpha.
  • La Dynamique mentale et la méthode Sylva nous permettent d’entrer rapidement en alpha.

 

Tout cela n’est pas limitatif, la MMD peut m’amener une guérison, le Sahaja Yoga m’amener à des prises de conscience, la respiration à trouver une unité intérieure, la relaxation à devenir plus positif… Si je dis cela, c’est surtout pour ne pas se limiter à une méthode. A la montagne, celui qui fait du vélo l’été pourra skier l’hiver. Mais celui qui pense qu'il n’y a qu’une bonne méthode, le vélo, devra rester chez lui.

 

C'est quand je constate une transformation intérieure que je me rends compte que je peux parvenir à une plus grande conscience. Je peux alors déployer le potentiel de ce que je suis  réellement.

 

Ah, oui, j’oubliais une chose sans laquelle même la meilleure méthode ne fonctionne pas !

C’est de la pratiquer !

 

Dans cet article, ce sont toutes des références que je connais et qui donnent des résultats. Il y en d'autres.

 

Il suffit de cliquer sur la méthode pour aller sur le site correspondant. 

 

3 articles à regarder sur le nouveau monde que nous pouvons créer. Il y a une certaine continuité de pensée dans les contenus.

Pascal Cadart

 

La  méditation agit sur la santé.

Voir l'article  Méditer est bon pour la santé.
et aussi La méditation pllus efficace que les médicaments.

Commenter cet article

massage couple 12/08/2014 16:44

Il est reconnu que la relaxation détend les nœuds musculaires et déstresse le corps et l’esprit, pour cela, il faut se fier aux professionnels

La pensée activée 12/08/2014 20:20

La relaxation détend les noeuds musculaires à condition que ce soit une relaxation physique avec étirement des muscles ou véritable gymnastique douce. La fausse gymnastique douce, vous sortez plus fatigué à la fin du cours. La vraie gymnastique douce, vous sortez plus en forme à la fin du cours.
Pour la relaxation mentale, il existe d'excellentes méthodes enregistrées gratuites ou payantes sur Internet.
Un professionnel peut vous aider en adaptant son cours à vos propres besoins.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents