Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


Je m’aime et je me libère

Publié par Pascal Cadart sur 29 Octobre 2012, 17:31pm

Catégories : #Vision positive

J’ai le bonheur de vivre des relations privilégiées avec mes enfants. Dernièrement, une de mes filles me raconte qu’un ex-amoureux demeure quelque  peu entreprenant malgré leur séparation. J’écoute avec tout mon cœur et ose faire certaines suggestions susceptibles d’aider. Le soir venu, je me suis endormie en pensant à notre conversation. Le lendemain matin, après une nuit d’un profond sommeil, je me réveille avec une phrase en tête. « Je m’aime et je me libère ». Je m’empresse à l’écrire pour ne pas l’oublier. La journée passe et je me demande si la phrase est bien exacte.  Est-ce que c’est bien : je m’aime et je me libère ou je t’aime et je te libère??? Puisque tout commence par soi, la première version me semble la bonne.


« Je m’aime et je me libère ». Maintenant, qu’est-ce que cette courte phrase suscite en vous dans un premier temps? Je vous laisse réfléchir…

 

D’ici là, je vous amène sur une autre piste. Je reçois un courriel d’un participant à la formation CONNEXION DIVINE qui termine son message comme suit : « Monique à mon tour pour toi je dis pardon, merci et je t’aime »

Sur le moment, je me dis pardon!…Pourquoi me demande-t-il pardon ou me pardonne? Un certain questionnement m’envahit et je me dis qu’on pourrait peut-être aller plus loin, pensant à ma petite phrase. Si, maintenant on libérait au lieu de pardonner? Un autre exercice : fermez vos yeux et que ressentez-vous si je vous dis, je vous pardonne ou vous demande pardon? Je vous aime et je vous libère? Je vous laisse réfléchir…

« Je m’aime et je me libère ». Cette petite phrase, après l’avoir répétée à quelques reprises, me donna des ailes!!! Je m’explique. Si je vous demande quelle est maintenant la différence entre vos deux ressentis : celui du pardon et celui de « je m’aime et je me libère »??

 

Je vous donne ma version : le pardon implique pour moi que j’ai fait quelque chose de mal, d’incorrect. Si je demande pardon, c’est que je me sens coupable ou si je pardonne, c’est qu’on m’a blessée.  Avez-vous l’impression qu’une fois pardonné, il reste encore un « fond » de culpabilité, de remords, un fond de quelque chose?


Maintenant, si vous vous dites, « je m’aime et je me libère »? N’avez-vous pas l’impression de vous alléger, d’avoir des ailes, de vous sentir soulagé, libéré? Les portes de la prison s’ouvrent et les grands espaces vous appartiennent. LIBERTÉ! Il y a plus que le pardon, je suis libre maintenant. Je ne nourris plus rien susceptible de me nuire. Pour moi, cette simple et puissante phrase me donne littéralement des ailes, les ailes de la liberté et surtout m’amène, dans la joie. Je m’aime assez pour me libérer de ce que je traine. Si je me libère, cela implique que je libère également l’autre. Si je coupe le lien qui me relie à une situation ou une autre personne, je ne la nourris plus. On peut comparer cette coupure à un cellulaire ou un portable. Si le fil qui charge la batterie n’est pas connecté, fini les appels et les textos. Il n’est plus nourri. Il en va ainsi pour ce que vous libérez.


Maintenant comment intégrer ce « Je m’aime et je me libère » dans la vie de tous les jours? Je me suis mise à répéter cette phrase en boucle quand je marche, je conduis ou fais une séance de CONNEXION DIVINE ou tout autre occasion où mon mental s’emballe. J’ai réalisé que, premièrement, le fait de me dire « Je m’aime », je prends conscience que je dois me guérir par amour pour moi, que je choisis de M’AIMER pour mieux me libérer de toutes situations qui consument mon énergie. J’extirpe de moi toutes les racines de vieilles situations passées ayant laissé des empreintes dans mon cœur et dans mon corps énergétique. Je coupe tout lien avec le passé. Je me libère et me sens comme une montgolfière qui monte vers le ciel. Allégée, je prends mon envol en ouvrant mes ailes pour voguer sous de nouveaux cieux à découvrir. Libérée des vieilles énergies du passé, je me tourne vers le moment présent garant de mon futur.


Ce qui me fascine dans ce mantra que je qualifie de « nouvelle énergie », c’est qu’il nous élève, augmente notre vibration, notre puissance intérieure. Il élimine toutes les pensées négatives qui abaissent votre taux vibratoire.

Un autre aspect des plus merveilleux est que, en appliquant la philosophie de la CONNEXION DIVINE, je ne contrôle rien, ne gère rien, ne spécifie rien et laisse tout simplement la partie divine en moi, celle qui sait, décider ce qui est à libérer. Aucun pouvoir. Dans cette nouvelle énergie, le contrôle ne nous appartient plus, c’est cette partie divine en nous qui sait et notre personnalité doit maintenant se retirer pour lui laisser toute la place. Essayez juste de répéter : « Je m’aime et je me libère » sans préciser rien d’autre. Vous penserez certainement que je dois me libérer d’un ex, d’une pensée obsessive, etc. Non, vous laissez décider la Vie en vous. Tout simplement!


Merci à ma fille et à son ex-amoureux de m’avoir donné ce magnifique cadeau à partager avec vous.

Pour mieux connaître la philosophie de la formation Connais-toi et guéris-toi toi-même par la CONNEXION DIVINE et aussi apprendre à mieux vous guérir, je vous invite à visiter mon site et à lire avec votre cœur ce qui s’y trouve.


Si ce « mantra » vous fait vivre de belles expériences, vous pourrez les partager avec moi en m’écrivant à gueristoi@videotron.ca

 

Avec amour et gratitude,
Monique Lapointe

www.moniquelapointe.com
Formatrice et auteure de la CONNEXION DIVINE.

Vous pouvez partager librement ce texte à la condition de le présenter dans son intégralité, sans rien modifier, en plus de ces lignes et des références fournies.

Commenter cet article

marie 12/05/2013 19:31

bonjour je vous remercie pour cette belle article je m'aime et je me libèrte la divinité fait et écoute ce qu'ont demande et croit moi que je répèttes tout les jour ce même mots mais parfois ce plus fort que moi mes penses va plus loin je tellement souffert pour un homme que je croyier m'aimer je souffres encore merci pour votre article marie

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents