Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


Etre libre

Publié par Pascal Cadart sur 25 Octobre 2012, 16:54pm

Catégories : #Ce que je pense

libérationL’homme est créé à l’image de Dieu, ce qui signifie que nous lui sommes semblables et que nous avons les mêmes attributs que lui. Soit cela est totalement vrai ou totalement faux. Mais nous avons tendance de créer un dieu à notre image, plutôt qu’être à l’image de Dieu. Être créé à l’image de Dieu signifie que nous sommes responsables de ce qui nous arrive. Dieu est responsable de sa création et nous-mêmes, nous sommes responsables de notre propre création. Nous sommes à la fois responsables individuellement et collectivement. Si je fais attention à respecter la planète et que les autres ne font rien, il ne se passe rien.

A l’image de Dieu signifie aussi que nous sommes libres, absolument libres, sans aucune obligation. Bizarre, ce n’est pas ce que nous apprend la religion. Oui, mais, être libre implique d’être responsable.  La seule obligation que j’ai, c’est que je suis responsable de la conséquence de mes actes. Ce qu’il faut comprendre par-là, c’est qu’aucune religion, philosophie ou autre ne peut décider à votre place. Elle peut peut-être me guider, mais je dois rester responsable de mes décisions.

Il y a un domaine où je suis totalement libre, c’est le domaine de la pensée, personne ne peut penser à ma place. Et pourtant, ce que je viens de vous dire là est presque totalement faux. La publicité est là pour démontrer l’inverse. Et aussi, je pense selon mon éducation et ensuite selon mon expérience de vie. Par exemple, sauf exception, un boucher ne deviendra pas végétarien. Sauf s’il fait une prise de conscience.

Et voilà, le mot est lâché, « prise de conscience ». Je suis créé à l’image de Dieu, si j’en prends conscience et à ce moment-là, je deviens libre. Ce n’est qu’à ce moment là où j’atteins la vraie liberté. A travers les siècles, peu de gens ont atteint cette liberté. Mais aujourd’hui, nous nous en approchons de plus en plus.

Paradoxalement notre problème par rapport à la liberté, c’est notre connaissance. Nous n’avons jamais eu autant de connaissance qu’actuellement, nous savons quasiment tout sur tout et pourtant, nous avons presque totalement pourri notre monde. Tout cela parce que nous avons construit ce monde sans amour.

Toutes les créations nouvelles sont là pour flatter notre égo. Un exemple simple, il y a un siècle, la majorité des gens mettaient un pull-over pour ne pas avoir froid. Aujourd’hui, ils mettent le dernier pull à la mode et tant pis s’il est en coton qui n’a pas la chaleur de la laine. Et toute notre vie est bâtie là-dessus. Nous nous plaignons du prix de l’essence. En trente ans le poids de la voiture a doublé ? Si elle avait gardé le même poids, elle consommerait presque moitié moins d’essence qu’il y a trente ans. Cherchez l’erreur.  

Les êtres humains (nous)  ont reçu la liberté. Pendant des siècles, ils se sont battus au nom de la liberté. Ils sont morts pour la liberté. C’est bien, mais à qui çà sert.

Encore une fois la vraie liberté est spirituelle. Cherchez la vérité et la vérité vous rendra libre » dit Jésus. Plus je suis libre, plus je suis proche de la vérité.
Est-ce que tu es libre ?

La physique quantique dit que c’est ce que nous projetons en esprit qui crée notre réalité.
Est-ce que j’en suis conscient ?
Qu’est-ce que je suis en train de projeter par ma propre pensée.

Nous arrivons à un moment de l’humanité où nous approchons de cette vérité qui rend libre. Je peux choisir d’être acteur dans mon propre choix de liberté.

Pascal Cadart

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents