Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


AV46 - L'enfer émane de nos croyances

Publié par Pascal Cadart sur 2 Mars 2013, 19:34pm

Catégories : #Une autre vision

 

 

Bonjour !

 

Remontons nos manches, prenons notre courage à deux mains, l'heure du nettoyage de printemps a sonné.  Récurons, lavons à  grande eau. Chassons les miasmes qu'a laissé l'hiver chez nous !

 

Qu'est-ce que le printemps vous évoque personnellement ? Est-ce un renouveau ? Est-ce renaître à la vie ? Est-ce sortir de son trou pour humer un air frais qui nous revigore ? Est-ce  entamer une nouvelle saison plein(e) de tonus, de passion et d'enthousiasme ? 

 

Le calendrier nous dit que le printemps sera là dans trois semaines. Ce qui fait que nous allons bientôt pouvoir retirer nos lourds habits d'hiver. Bientôt entendre les oiseaux chanter à nouveau. Comme le dit à tout-va  mon amie Chantal :  "que du bonheur !". C'est que du bonheur !

 

Et vous, qu'en pensez-vous ? Vous y croyez  vous au renouveau ? Aux changements heureux de saisons ? Ou bien est-ce toujours pareil.  Peu importe la période de l'année, c'est toujours le même paysage froid et désolé qui s'offre à vous?  Êtes- vous de ceux pour qui rien ne change jamais ou si peu.  De ceux qui sont pris dans un engrenage d'idées noires. Seriez-vous même de ceux qui croient que la malchance les poursuit ?

 

Victimes de nos croyances, la malchance n'existe pas à moins de s'en convaincre.   C'est dur à entendre, mais si  l'adversité est notre compagne de route, c'est  parce que nous l'invitons à cheminer  à nos côtés. Mais la bonne nouvelle, c'est que si nous pouvons l'inviter, nous pouvons aussi lui donner son congé.

 

L'adversité  n'est pas une obligation. Nous pouvons cheminer dans la vie sans rencontrer d'obstacle.  De petits désagréments par-ci, par-là, c'est certain. Mais rien de grave. Autrement dit, nous pouvons cheminer tranquillement. Progresser paisiblement, agréablement.  Aucune loi ne l'interdit, sinon celles que nous nous imposons à nous-mêmes.

 

Nous menons notre propre barque. C'est un fait que nous révèlent  clairement les nouvelles sciences. Il ne s'agit plus ici de croire en un au-delà mystérieux d'où émaneraient une série de diktats à suivre religieusement durant notre passage sur terre au risque sinon de passer plus tard l'éternité en enfer.

 

L'enfer en réalité, c'est ici et maintenant.  L'enfer émane tout droit de nos croyances. De celles qui nous font croire que nous n'avons pas voix au chapitre. De celles qui nous  font croire que nous sommes des êtres impuissants, sans vraies défenses contre les aléas de la vie. Or rien n'est plus faux. Bien qu'établies depuis le fond des âges, ces croyances n'en sont pas moins totalement mensongères. 

 

Fausses hier, fausses aujourd'hui et fausses encore demain, il s'agit de nous  retirer ces croyances malsaines de la tête.  Et tandis que c'est évidemment plus facile à dire qu'à faire, nous devons nous y atteler sans  tarder. Remettre nos croyances en cause est chose ardue mais indispensable au déroulement d'une vie intéressante et agréable à vivre. 

 

Tout ce que je vous raconte là, j'en suis la preuve vivante. C'est ma propre vérité.  Partie de rien, malheureuse à souhait, la vie gâchée par une agoraphobie qui m'empêchait l'indépendance en tout domaine,  vivant de longues décennies aux crochets d'un mari extraordinairement radin, me voici libre de faire ce que je veux. Je suis complètement guérie. 

 

Ma vie est maintenant remplie d'amour avec autant d'argent  qu'il m'en faut pour me sentir rassurée.  En bonne santé, pleine de vitalité, je fais  un travail qui me plaît libre d'occuper mon temps comme ça me chante. Et le mieux c'est que si je l'ai fait, n'importe qui d'autre peut le faire aussi. 

 

Je peux dire que je me suis extirpée d'un enfer certain. Cela a bien entendu  représenté une belle somme de travail énergétique et de la persistance aussi, beaucoup.  Mais le jeu en valait sûrement la chandelle.   Même mon mari de tout radin qu'il était est devenu généreux avec moi. Comme quoi, ça transforme aussi la dynamique établie avec autrui !

 

Ce qui compte avant tout, avant une nourriture bio,  avant la gym, avant tout ce qu'on nous clame comme étant bon pour nous, se tient la guérison de nos "bobos à l'âme"  (l'expression favorite de mon amie Johanne), car ce sont eux qui nous tuent à petit feu.

 

Nos souffrances intérieures sont les grandes coupables de l'enfer dans lequel nous vivons. Coupables de notre mauvaise santé, coupables de nos manques, coupables de tout ce qui nous fait mal dans la vie, c'est si doux maintenant de les guérir. Il suffit de le vouloir et de s'y atteler, sans se soucier du temps que ça prendra. Vous qui souffrez, donnez-vous cette chance avec le printemps qui arrive.  Donnez-vous la chance d'un renouveau.

 

Et si vous avez le sentiment que la "malchance vous poursuit", voyez  plus bas un protocole de tapping qui vous aidera à guérir les racines de ces croyances. Car c'est bien vrai, si vous croyez être malchanceux (malchanceuse) dans la vie, et qu'effectivement celle-ci vous le prouve à tout bout de champ, ceci va continuer à se produire tant que vous ne vous serez pas occupé(e) de guérir l'origine de ce schéma.  Sans le vouloir consciemment, nous bâtissons notre enfer quotidien selon nos croyances. 

 

Et voilà pour aujourd'hui en vous souhaitant de tout cœur et comme à l'accoutumée une vie heureuse et prospère en ces temps de profonde transformation humaine.

 

Bien chaleureusement,

 

Sophie

 

Sophie Merle a lancée la Technique EFT en france ainsi que le procédé JE Commande


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents