Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


AV36 - Ce que créent la richesse et la réussite!

Publié par Pascal Cadart sur 24 Septembre 2012, 16:08pm

Catégories : #Une autre vision

Notre monde est base à la fois sur l’idéal de la richesse et de la réussite. Ces deux phénomènes entraînent à la fois l’inégalité et l’égoïsme. C’est le plus fort qui gagne.

J’aime bien marcher l’été à la montagne. Il y a deux manières de faire. Chacun marche à son rythme, le plus fort attend les autres et dès que le dernier est arrivé, tout le monde repart. Seulement, le dernier, s’il est dernier, c’est parce qu’il est moins bon que le premier et il fait difficilement ce que le premier fait facilement. Le premier râle parce que les autres ne vont pas assez vite et le dernier parce que les autres vont trop vite.

De la même manière un riche possède plusieurs voitures alors qu’un pauvre pour essayer d’avoir le minimum va faire des ménages à plusieurs endroits. Non seulement, il va gagner le minimum, mais en plus il est obligé de se déplacer en autobus et pendant ses déplacements, il ne peut pas travailler.

En lisant ces quelques lignes, il est évident que la recherche de la richesse et de la réussite crée ce monde d’inégalité. Encore que « inégalité » n’est pas un bon mot, car il est impossible que nous soyons égaux. Nous sommes différents et nous devons tenir compte de ces inégalités.

 

Qu’est-ce que créent la richesse et la réussite ? La compétitivité et qui dit compétitivité dit combat et qui dit combat dit ennemi. On utilise des expressions telles que guerre contre le chômage. Et si nous disions « partageons pour l’emploi ».  Ah, non ! Que le gouvernement fasse quelque chose ! En effet, c’est toujours à l’autre de faire, pas à moi !

Je sais, ce n’est pas facile. Personne ne nous a appris à être solidaire, dès l’école « on » nous apprend que nous devons réussir, être le meilleur. Le problème, c’est que le meilleur, il n’y en a qu’un. Par contre, si j’apprends celui qui est moins bon à devenir meilleur, c’est le niveau de l’ensemble qui va augmenter. Je me suis occupé de jeunes en difficulté et en échec scolaire. Je demandais à celui qui avait compris de l’expliquer à ses camarades et là, comme par miracle la majorité comprenait. Et, là tout le monde se sentait mieux dans sa peau. Celui qui expliquait ce qu’il avait compris se sentait valorisé et les autres se rendaient compte qu’ils étaient capables de comprendre.

 

La compétition crée des exclus, des luttes de classe, des insatisfaits et même des ennemis. J’entendais hier à la radio parler de deux clubs de foot professionnel. L’un payait un joueur sur l’année ce que l’autre avait comme budget pour l’année. Dans ce cas-là, il n’y a même plus compétition, mais désir de domination.

J’ai travaillé dans une imprimerie leader France qui arrivait à avoir des prix compétitifs grâce au débit important. Puis la concurrence est arrivée avec des prix 30% moins cher. Et là, incitation au départ, licenciement économique. L’entreprise s’en est sortie. Pas les hommes.

L’esprit de compétition crée des gagneurs, des gagnants qui sont ensuite battus par d’autre. 

A quoi pense un compétiteur, un avide de réussite. A être le meilleur, à dominer l’adversaire.

 

Que faut-il faire pour changer ? Se mettre au niveau du moins fort, l’aider à grandir, l’aider à être à sa juste place.

Voyons maintenant les effets de la réussite et de la recherche de la richesse dans le monde.

Sur le plan humain.

Le stress, la concurrence, la division,  la productivité à outrance qui supprime des emplois, les produits « économiques » qui polluent, la mal-bouffe, les souffrances morales, psychologiques, physiques, les inégalités inhumaines.

Un smicar fait partie du quart des gens les plus riches du monde… !? Cherchez l'erreur!

Comme les riches veulent ^tre plus riche, il y aura automatiquement plus de pauvres.

Dans le monde.

Pollution, destruction de la nature, OGM, pays ultra riches et d’autres qui meurent de faim. Ce qui n'a pas de vleur en terme d'argent et de réussite ne vaut rien. Les pays riches détruisent les richess naturelles pour avoir plus.

 

On entend de plus en plus que la solution à tous nos problèmes, c’est l’Amour. La grande difficulté, c’est que chacun veut être aimé, mais que peu sont prêt à aimer.

 

Il ne suffit pas de rêver à un monde meilleur, mais de le mettre en place. Chacun, en faisant ce qu'il faut, là où il est.

Pascal Cadart

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents