Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


ALLEZ A L'ESSENTIEL!

Publié par Pascal Cadart sur 20 Mars 2015, 20:50pm

Catégories : #Ce que je pense

ALLEZ A L'ESSENTIEL!

Aujourd'hui nous vivons dans un monde ou l'extérieur domine. Qui dirige le monde? Ce n'est pas un état, un pays, c'est l'argent, c'est l'économie, ce sont les puissances financières. Ces puissances cherchent à vous vendre quelque chose pour s'enrichir encore plus tout en vous faisant croire que ce que vous faîtes en achetant est bien.

Voici un exemple simple. Les constructeurs automobiles construisent des voitures vertes. Le constructeur vous annonce « moins de CO² », ce qui signifie seulement que vous allez moins polluer, mais vous allez polluer tout de même. Une Golf actuelle pèse le double de poids que la première Golf. Si elle avait gardé le même poids elle consommerait deux fois moins que la première Golf. Elle polluerait donc moins. Le simple bon sens n'existe plus. Celui qui achète une voiture verte pollue moins, mais pollue. Elle pollue aussi pour la construire, pour la détruire, en modifiant le champ magnétique terrestre... Toute cette ferraille qui se déplace partout...

Tu crois que je viens de te parler de choses importantes, je viens de t'emmener dans mon délire intellectuel, sans rien dire d'essentiel. Je t'ai entrainé dans une logique de raisonnement.

Quel est l'essentiel pour toi en ce moment? Si c'est la santé va à l'essentiel de la santé. L'essentiel de la santé, ce n'est pas de prendre des médicaments, c'est d'abord d'avoir une vie saine. La fille d'un ami avait un énorme surpoids, elle est allé voir un nutritionniste, elle a perdu 19 kilos. Cela s'était son essentiel de santé. Chacun doit trouver ce qui est essentiel pour lui. Pour un sans abri, c'est d'abord de trouver un abri. Pour la plupart d'entre nous, nous devons d'abord nous tourner vers notre essentiel. Qu'est-ce qui est important pour moi maintenant?

Mais là encore je suis encore dans l'essentiel de l'apparence, qui peut être important, voir dans certains cas vital. Se tourner vers le passé, avoir une belle voiture, la dernière tenue à la mode n'ont rien d'essentiel. Il y a des gens qui ont leur vie gâchée par un problème du passé, d'autres qui ont une belle voiture mais pas d'amis, d'autres les derniers vêtements à la mode avec une maladie « à la mode » Parce qu'à chaque fois nous nous éloignons de l'essentiel.

Dans un enseignement spirituel je dois aussi retrouver l'essentiel. L'essentiel n'est pas dans le rituel, dans la structure. L'essentiel se trouve dans l'arbre et le fruit qu'il donne.

  • Dans le christianisme, c'est la pratique l'enseignement de Jésus et non la religion chrétienne.
  • Dans le bouddhisme, c'est pratiquer ce qu'enseigne Bouddha
  • Dans le Tao, c'est vivre l'Esprit du Tao.

Le Christ, Bouddha sont essentiels, non en tant qu'individu, mais en tant qu'être relié à la source. « Moi et Ma source nous sommes un » dit Jésus. « Père » signifie à la fois source, origine, fondement, création. Leurs enseignements nous permettent de retrouver le contact avec la source, le fondement, l'essentiel de l'être.

Ce contact avec la source nous relie à l'essence de l'être. Ce contact nous fait retrouver notre autonomie, notre non-dépendance. Jésus en tant qu'« être » relié à la source n'est plus soumis aux conditions extérieures, tempête, argent, maladie. Il est en unité d'esprit avec celui qui crée tout, il est non-dépendant. Jésus ne dit pas « je suis la lumière du monde », il dit « que c'est ce qu'il est » qui est la lumière du monde. "Ce qu'il représente,  ce qu'il démontre, ce qu'il exprime, ce qu'il fait" est la lumière du monde.

C'est son être unifié à la source qui est lumière.

Nous n'existons pas par nous-mêmes, nous sommes continuellement dépendants, les uns des autres, de la religion, de la politique, d'un groupe alors que le but de l'enseignement de Jésus, de Bouddha, du TAO est de nous rendre non dépendant. C'est quand je suis autonome que je peux apporter à l'autre ce que « je suis ». L'essentiel de chacun c'est de retrouver sa non-dépendance. Je retrouve ma non-dépendance, en unité avec mon être intérieur. Aujourd'hui de plus en plus de gens renouent avec leur être intérieur, des lumières s'allument, à droite à gauche, de plus en plus d'individus commencent à être par eux-mêmes.

La vie sur terre subit un changement radical qui nous ouvre à une nouvelle conscience. Nous sommes comme le bébé qui sort du ventre de sa mère, il découvre un monde nouveau auquel il doit s'adapter. C'est en train de se passer maintenant, l'homme change de niveau de conscience et la terre aussi.


Toute transformation profonde ne peut se faire qu’au travers de l’Amour,
à condition d'être relié à la source d'Amour.

 

Cette source permet aux êtres de s'unir en esprit et en vérité. Alors il y a vraiment partage spirituel, par l'unité en esprit. Le spirituel ne se fait pas dans un groupe fermé, mais dans un groupe ouvert, dans un groupe où chaque personne est non dépendante.

  • Si je dépends de toi, tu as un pouvoir sur moi,
  • si tu dépends de moi, j'ai un pouvoir sur toi.
  • Si je suis relié à la source, je m'unis à l'esprit créateur et cet esprit me guide.

Chacun reprend son pouvoir, pas un pouvoir de domination, mais un pouvoir d'unité avec la Source. Tout d'abord cela se fait par intermittence, puis les espaces se rétrécissent au fur et à mesure que je fais confiance à cette puissance intérieure.

Jésus nous dit d'aimer son prochain comme soi-même cela signifie qu'il faut s'aimer soi-même. Comment puis-je m'aimer si je me crois un pauvre pécheur. Jésus dit qu'il me sera fait selon ma croyance. Qu'elle est ma croyance?

Et si l'essentiel était uniquement de changer ma croyance! Si je n'aime pas l'autre cela signifie qu'il y a quelque chose en moi que je n'aime pas. Et cette chose que je n'aime pas je la retrouve dans l'autre. Si je m'aime véritablement, je vais aimer l'autre.

L'essentiel se trouve en moi-même, c'est ce que je suis qui est important pas ce que j'ai, pas ce que je fais. Si je suis en harmonie avec moi-même, je crée l'harmonie autour de moi. Ce Dieu que je cherche est en moi, pas en dehors. Un Dieu extérieur qui interviendrait ou non en telle ou telle circonstance, qui se battrait avec un diable n'existe pas. Ou alors si tu crois que ce dieu là existe pourquoi ne fait-il rien? Parce qu'il nous laisse libre diront certains. Alors, si tu es libre c'est à toi d'agir. Oui, mais... mais quoi?

Le véritable sens de la vie est à l'intérieur de soi. La vérité est à l'intérieur de chacun. Il ne s'agit pas de se trouver dans un groupe par besoin d'être reconnu ou pour trouver une identité, il faut (re)trouver cette unité, cette identité à l'intérieur de soi, alors le groupe l'exprimera.

J'ai longtemps eu tendance à encombrer mon chemin de « principes » matériels ou spirituels qui n'ont rien à voir avec une quelconque réalité spirituelle. Une réalité spirituelle est quelque chose de réel. Dans réalité, il y a réel. Jésus, Marie, Thérèse de Lisieux sont des réalités spirituelles vivantes, pas des êtres qui nous attendraient béatement dans un paradis imaginaire. Ils sont ici, présents. Lors de retraites, je leur ai simplement demandé s'ils existent maintenant, ils me l'ont montré de manière incontestable. Cela signifie qu'il y a un autre niveau de conscience que notre niveau de conscience matérielle. De même, celui qui est guéri dans un groupe de prière est rétabli dans son intégralité. J'ai plusieurs amis qui ont été guéris dans le groupe des « amis de Bruno Groening » dont une amie que je connais depuis une trentaine d'années. Ils sont guéris, c'est incontestable. Des guérisons, il y en a aussi, chez les charismatiques, les évangélistes et même parfois dans les sectes. Celui qui est guéri a eu accès à quelque chose à l'intérieur de lui-même. Le risque, et cela arrive souvent, c'est qu'on peut lui faire croire que c'est parce qu'il appartient à cette communauté ou que sa guérison vient de l'extérieur.  

Cela veut-il dire que si je suis guéri, tous mes problèmes ou difficultés sont solutionnés? Non! Cela signifie que j'ai vécu une expérience authentique, mais que ce n'est qu'un pas sur le cemin.


L’Amour Universel m'est donné, à condition que je l'intègre dans ma vie. Pour l'intégrer, je dois être relié à la Source. Le nom que je lui donne n'a pas d'importance. Cette liaison se fait dans le silence, retiré en moi-même, dans le secret. A ce moment-là l'esprit d'Amour agit. C'est le même esprit source qui est dans Jésus, Bouddha, Marie, Thérèse, dans le TAO qui se manifeste.

L'essence-ciel est en toi, est en moi, est en nous, pas en dehors.


« Le règne de l'Amour-Source est au centre de mon être »

nous dit Jésus. Pas ailleurs...

Pascal Cadart

ALLEZ A L'ESSENTIEL!

Commenter cet article

yannick angerick 22/12/2015 20:45

amour

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents