Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


Quand la méditation remplace la colle!

Publié par Pascal Cadart sur 10 Juillet 2017, 08:18am

Une école française a franchi le pas !

Crédit Photo : Radio France – Rafaela Biry-Vicente

Crédit Photo : Radio France – Rafaela Biry-Vicente

21 novembre 2016 / par Diane Bayle

 

L’idée avait séduit beaucoup de Français lorsque l’information avait été diffusée : à Batltimore aux Etats-Unis, remplacer les heures de retenue par des heures de méditation, avait connu un véritable succès. Une professeure du collège De Gaulle De Jeumont, dans le Nord, a décidé de créer une salle dédiée à la méditation… que l’on soit puni ou pas.

Renforcer le mental plutôt que l’affaiblir

 

C’est une vague sur laquelle surfent les USA et les pays nordiques depuis bien longtemps : mettre le bien-être, le coaching et la méditation au centre de nos modes de vie trop cadencés. Que ce soit pour les salariés trop stressés ou les élèves un peu turbulents, des salles de méditation existent pour permettre à tous de se recentrer, de faire le vide et d’évacuer un mal-être passager, pour être plus efficace ensuite. Ce système fait lentement son nid dans notre mode de pensée européen encore trop terre-à-terre, ou soumis à des règles strictes au quotidien. Dans le Nord de la France, Marie-Aude Lanniaux, enseignante à l’Université de Valenciennes et professeure de français au collège De Gaulle De Jeumont, a toujours été attirée par la méditation et ses bienfaits…depuis quelques années déjà, elle débute la semaine par cinq à dix minutes de « concentration » sur soi-même, pour évacuer les mauvaises tensions des élèves ou juste les préparer à la concentration.

 

Une bulle de bonheur, à l’abri de la colère…

Assis ou allongés sur leur tapis rose, les élèves punis ont maintenant le privilège de se remettre en question ou juste de se calmer dans le plus grand silence d’une salle qui leur est entièrement dédiée. A l’entrée, un panneau indique « Ne pas déranger, méditation en cours, bonheur et bien-être en téléchargement ». Pendant vingt minutes, les collégiens détendent leurs corps pour alléger leur esprit, car ici, la culpabilité ou l’ennui ne sont plus utilisés pour faire passer un message. Efficace et très encouragée, la création de cette petite « cellule de crise » a eu des effets positifs directs sur les adolescents, qui avouent eux-mêmes se sentir mieux dans leur peau. Dans une société où la performance est une priorité, apprendre le self-control aux enfants est un bon moyen d’augmenter leurs capacités. Ils pourraient même servir d’exemple à leurs parents parfois surmenés et trop exigeants. À bon entendeur…

 

 

Il y a une vingtaine d'années, j'ai donné une formation à de jeunes adultes en difficulté. Je leur donnais un cours de relaxation d'une vingtaine de minutes. Réticents au départ, ils ont ensuite apprécié cet instant de calme. 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents