Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


La nuit noire de l'âme

Publié par Pascal Cadart sur 15 Novembre 2015, 10:38am

Catégories : #Une autre vision, #Spiritualité

La Nuit Noire de l’Ame (Crise Spirituelle et Renaissance)

La nuit noire de l’âme est le terme communément utilisé pour désigner cette phase de crise spirituelle profonde où tous nos schémas mentaux s’effondrent. Cette phase où nous laissons tomber un à un les masques que nous avons porté ou cru devoir porter, où tous nos repères anciens disparaissent, et où nous vivons un éveil de conscience, progressif ou provoqué par un évènement extérieur soudain (accident, expérience de mort imminente, etc). Selon les cas, l’éveil (ou le réveil pour beaucoup d’entre nous) sera plus ou moins brutal. Et quand nous sommes seuls à le vivre, parmi notre entourage, cela peut être extrêmement douloureux voire terrifiant. Ce n’est pas rien de découvrir que tout ce que l’on nous a appris depuis le début sur notre Histoire et sur la réalité de ce monde et de l’univers était dans la majorité des cas faux, et pour beaucoup d’entre nous, âmes incarnées pour ces missions particulières de libération de la Terre, de réaliser que nous n’étions pas fous de ressentir cela depuis notre naissance – que quelque chose ne tournait pas rond et que nous étions ici pour accomplir quelque chose de très important. C’est toute notre vie qui défile soudainement à toute vitesse sous nos yeux pour nous remémorer tout ce que nous avons vécu et toutes les pièces du puzzle qui tout à coup s’assemblent. Ce puzzle qui s’assemble provoque en nous de profondes secousses – inexplicables avec des mots humains et incompréhensibles pour tous ceux qui ne l’auront pas vécu. « Je le savais  » est souvent la première phrase qui nous vient à l’esprit. Je le savais, je l’ai toujours su ! S’en vient ensuite la colère en repensant à toutes ces fois où on a été rejetés pour ce que nous étions ou disions, toutes les fois où l’on nous ne nous avait pas compris, où nous avons été ridiculisés. Pourtant nous savions. Et aujourd’hui nous nous rappelons. Nous nous rappelons de qui nous sommes et avons toujours été « au fond ». Mais c’est dur de montrer au Monde qui nous sommes, qui nous avons toujours été. Les autres sont tellement habitués à cette autre identité que nous avons utilisée jusqu’à présent, pour être accepté parmi eux. Nous nous sommes travestis et aujourd’hui nous ne supportons plus ce déguisement. Ce déguisement nous dégoute et nous repousse au plus profond de notre être, nous ne voulons plus en porter un seul morceau. Mais nous ne savons pas quoi porter à la place : nous nous sentons à nu. « Comment vais-je pouvoir vivre dans ce monde tel que je suis ? C’est impossible. » « Comment vais-je pouvoir continuer à travailler maintenant que je sais tout cela ? Maintenant que je vois tout cela ? Comment vais-je pouvoir faire tout ce que je faisais jusqu’à présent sans me poser de questions ? Manger de la viande ? Aller chez mes amis ? Voir ma famille ? Où vais-je ? Que vais-je devenir ? Tout s’écroule…« . Voilà ce que l’on ressent en général lorsque l’on se reconnecte à notre véritable être et lorsque notre conscience a franchi les barrières de la matrice. C’est la nuit noire de l’âme. C’est la mort de l’ego négatif, la partie de nous-même qui s’est identifiée à la matrice depuis tant d’années....

... Nous vivons une époque sans précédent. Nous vivons ce moment que tant d’âmes sont venues préparer, ce moment pour lequel tant sont morts et ont donné leur vie. Beaucoup se sont sacrifiés pour qu’aujourd’hui, nous puissions être libres. Beaucoup sont morts, décapités, brûlés, enfermés, pour avoir dénoncé l’oppression en place et pour avoir divulgué certaines vérités. Ce serait un crime aujourd’hui de ne pas continuer leur travail, de refuser de voir ce qui est, simplement pour conserver le confort de notre illusion. Une illusion si bien orchestrée et ficelée, comme une peinture joyeuse de façade sur un mur délabré. Ce mur délabré c’est cet ancien monde qui est en train de s’écrouler, au même titre que tout ce qui s’y rattachait (ce qui nous rattachait à lui), pour laisser émerger un monde plus conscient, plus responsable. Un monde connecté, où chaque électron libre est conscient de l’impact de toutes ses pensées et actions dans l’Univers tout entier.

Ce texte a été écrit par Laura Marie avant l'attentat et nous permet de mieux comprendre ce qui se passe actuellemnt . Il est vraiment temps de changer de niveau de conscience.

Pour voir le texte dans son intégralité, cliquez sur le lien ci-dessous

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents