Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


Les épreuves sont-elles vraiment des bénédictions déguisées?

Publié par Pascal Cadart sur 1 Mai 2015, 17:41pm

Catégories : #Agir autrement

Les épreuves sont-elles vraiment des bénédictions déguisées?

Pierre Pradervand

Il y a quelques années, j’ai traversé un tsunami qui m’a absolument coupé l’herbe sous les pieds. J’étais un écrivain et animateur respecté, dans un mariage que beaucoup trouvaient un modèle, apparemment en parfaite santé (je n’avais jamais eu recours à l’assurance maladie que j’avais contractée des décennies auparavant) et avec un revenu confortable.

Tout d’un coup, en l’espace de quelques mois, c’est comme si le sol avait cédé sous mes pieds: mon mariage de 23 ans s’est effondré, mes ateliers jusqu’à lors très prisés ont tari, et par là mes revenus avec. Je me suis retrouvé seul, face au plus gros problème de santé de ma vie et le pire, j’avais perdu le chemin spirituel que je suivais depuis 40 ans.

Je me suis senti comme le fameux Job de l’Ancien Testament (voir le récit biblique du même nom). J’avais l’impression d’être dans une vallée sombre et profonde sans aucune vie, avec seulement des hauts murs de pierres tout autour, et je ne voyais pas comment pouvoir m’en sortir. J’étais pendant un certain temps tenté de quitter la planète. Cette condition a duré deux ans et demi, une période d’autocritique et d’examination éprouvante.

Ce qui m’a aidé, c’est l’exemple d’un très cher ami dans le couloir de la mort au Texas, Roger. Il a décidé de transformer une expérience qui représente vraiment la dernière station sur la voie de l’enfer en un chemin d’apprentissage de croissance spirituelle. Tôt dans son expérience, il y a eu un moment où il a pris la décision ferme de ne pas être une victime. C’est une décision à laquelle chacun de nous fait face dans la vie. C’est probablement la décision la plus importante que nous prenions de toute notre vie. Et cela change absolument tout.

Face à n’importe quelle difficulté, épreuve, défi, nous pouvons toujours choisir l’attitude que nous allons prendre: celle de la victime ou celle de la personne qui est responsable de sa manière de répondre à la situation. La victime vit sa vie en se plaignant, se lamentant, constamment accusant les circonstances et les autres. Il ou elle vit dans un constant NON à la vie et dans une perception de manque. La personne qui assume fait face à toutes situations avec un OUI résonant qui ouvre la porte à l’abondance dans tout, en commençant par ses sentiments et son moral (ceci fera le sujet d’un prochain blog).

La persévérance est une qualité essentielle sur le chemin spirituel pour triompher des épreuves. Dans le monde actuel, nous faisons face non seulement à nos propres défis mais également à ceux de la planète entière. Je crois qu’une personne qui est spirituellement sensible, pleine de compassion et un chercheur sérieux, du fait qu’elle est sensible et pleine de compassion, est invitée par l’univers à porter également le fardeau des problèmes mondiaux. Parmi les grands avatars spirituels, Jésus en est la meilleure illustration. Je me méfie des gens qui prétendent que leur sentier est parsemé de roses tout du long!

Pendant cette période de tsunami, j’avais une petite note ‘post-it’ avec une phrase de Roger collée juste devant mon nez. Dans cette métaphore puissance, il avait écrit: “Je suis pendu par mon bras droit à une corde, mon bras gauche est attaché derrière mon dos et quelqu’un me tire par les pieds. Et je m’accroche, je m’accroche, je m’accroche.” Incroyable! Et la persévérance est un élément essentiel pour surmonter nos difficultés.

Quand je fais le bilan de ces années, je réalise que dans mon chemin spirituel je m’étais si confortablement isolé dans une satisfaction de soi et un sens de supériorité vis-à-vis d’autres enseignements qu’ íl fallait de la dynamite existentielle pour me sortir de cette impasse. Et je l’ai eue! Aujourd’hui, en rebâtissant ma vie, un peu plus sage et surtout avec beaucoup plus de compréhension et de compassion pour les autres, je me rends compte que tout cela était nécessaire. Par dessus tout, lorsque je suis sain d’esprit, (ce qui n’est pas toujours le cas) je comprends que je ne peux pas juger une seule personne sur la planète, y compris les pires spéculateurs et dictateurs!

Les épreuves sont-elles vraiment des bénédictions déguisées?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents