Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


L'école tue la créativité

Publié par Pascal Cadart sur 26 Septembre 2014, 15:06pm

Catégories : #Agir autrement, #Une autre vision

Le jeune Logan Laplante, aime apprendre, mais il s’est rendu compte, qu’il avait un problème avec le système scolaire. Il quitte l’école à 13 ans pour devenir « un hacker de l’école ». Les hackers se mettent dans des situations où ils forcent la société à se poser des questions, là où il y a nécessité de réponses pour des situations sociales devenus parfois incohérentes voir dramatiques…

Cela semble un peu égoïste, comme de pirater un ordinateur, avec des objectifs bien précis ou encore monter a un arbre et refuser de redescendre pour empêcher la déforestation … Mais le hacking, est l’un des outils les plus puissants pour la réforme sociale, tant qu’il défend un code moral ! Logan, lui pense que les étudiants devraient pouvoir explorer leur propre curiosité, pour être passionnés par l’apprentissage et donner le meilleur d’eux même, pour être heureux, par dessus tout !

Voici la vidéo de Ken Robinson qui a fait un exposé inoubliable à TED sur le développement des capacités naturelles des enfants pour la créativité et l’imagination, et sur la façon dont notre système d’éducation scolaire public actuel travaille afin de tuer cette créativité.

Retour quelques année en arrière, Ken Robinson expose ses pensées sur l’éducation au public. Robinson explique d’une façon fascinante ses idées, sa vision de la créativité et la manière dont nous devrions repenser l’éducation, tel un vrai présentateur. Il se demande pourquoi il y a pas de danse à l’école, et pourquoi l’art n’est-il pas au même niveau que les mathématiques. Est-ce moins important? Depuis ce discours en 2006, l’éducation a-t-elle changé? Avons-nous repris quelques-uns des conseils ou inspirations de Robinson afin d’améliorer le système éducatif actuel? Ou les enseignants ne stimulent encore qu’un seul côté du cerveau, en y balançant des informations que l’étudiant oubliera quelques jours plus tard? S’il y a tant de question, c’est qu’il y a encore beaucoup à faire afin d’améliorer le système actuel.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents