Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée activée

La pensée activée

Être éveillé, c'est sortir du rêve! La véritable spiritualité se vit!


Les principes féminin - masculin

Publié par Pascal Cadart sur 22 Mars 2014, 15:53pm

Catégories : #Une autre vision, #Unité

Chacun porte en lui les principes féminin/masculin, indépendamment du sexe. Et pour créer sa vie de façon équilibrée, ceux-ci doivent être en harmonie. Ils sont représentés dans le deuxième chakra.

Le principe féminin, c’est l’intériorité, le foyer, la méditation, la créativité, l’inspiration, le recevoir… Exprimer le féminin en Soi, c’est savoir se poser, aller à la rencontre de son intuition pour trouver sa propre guidance, pour faire ses propres choix. Les personnes qui sont beaucoup dans le faire fuient ce principe, pour se valider à partir d’une reconnaissance extérieure. Or ce positionnement n’est pas juste car l’extérieur, l’environnement ne peuvent pas combler nos vides. La Vie est à sens unique : de l’intérieur vers l’extérieur … Avant de vouloir plaire aux autres, il faut déjà être en accord avec Soi.

C’est appliquer cette règle : l’opinion que vous avez de vous est plus importante que l’opinion que les autres ont de vous. Chacun mesure ou juge depuis son propre monde, ses propres filtres. Or nous sommes tous uniques et il existe autant de réalités que de personnes … Comment satisfaire tout le monde ? Ce n’est pas possible et épuisant. Nous devons être les premiers bénéficiaires de notre attention, de notre qualité d’écoute, par respect et amour pour nous. Il s’agit donc de porter en premier lieu son attention sur Soi, afin de s’accueillir avec bienveillance et de se sentir disponible à ses envies et ses besoins. Et si l’on sait être disponible pour Soi, on sait l’être pour les autres.

Donc, le principe féminin étant celui de l’intériorité, il s’agit d’abord de savoir recevoir. Et quoi ? La guidance de notre Conscience Divine, dans une connexion saine à la Terre et au Ciel. En effet, nous sommes venu expérimenter la matière en tant qu’être divin, il s’agit donc d’être les deux pieds sur Terre et la tête dans le Ciel. C’est créer notre Vie depuis notre propre Essence, au delà des codes moraux ou sociaux qui ne tiennent pas compte de cette réalité. Recevoir tout cela en soi permet de se sentir aimé, soutenu et guidé par la Vie. Et si nous nous sentons aimé, nous pouvons à notre tour aimer. Cela permet d’accéder à la plénitude (le plein). Sinon, nous cherchons à compenser nos manques d’amour, nos vides par des moyens extérieurs qui ne serviront qu’à nous anesthésier un temps, créant une insatisfaction durable.

Accepter de recevoir, se sentir aimé développe un grand sentiment de sécurité intérieure qui va permettre d’avancer dans une grande clarté intérieure, et de se diriger vers l’expression du principe masculin : le don, l’action, la création, l’extérieur, le travail, l’argent. Effectivement, une fois dans la plénitude et la complétude, nous pouvons offrir au monde nos talents uniques, les exprimer à l’extérieur. Mais pour les libérer, cela demande d’avoir une vision saine du masculin. Si vous entretenez des rancœurs ou des peurs (conscientes ou inconscientes), vous aurez des difficultés à être reconnu pour vos talents. Cela peut être très frustrant, car vous pouvez ressentir vos dons, vos richesses sans qu’ils soient validés par la société ou sans en tirer profit.

Comment savoir si ces principes féminin/masculin sont équilibrés ? En examinant la relation que l’on entretient dans notre psyché avec nos parents. Ils sont en effet les premiers modèles de cette réalité, ceux qui nous ont le plus influencé. Par exemple, si vos parents ont dû se séparer, ou s’ils vivaient en conflit, il est possible qu’inconsciemment vous ayez pris partie pour l’un en condamnant l’autre. Ou si vous n’avez par réussi à les associer comme un couple, dans un partenariat sain, vous n’arrivez pas à réunir les deux principes en vous.

Regardez aussi votre vie, pour prendre conscience de la façon dont vous vous sentez chez vous, dans votre foyer, et votre rapport à l’argent et au monde du travail. Vous saurez ainsi ce que vous devez réajuster à l’intérieur de vous, en soignant la relation intérieure à la mère et au père. Vous pouvez aussi effectuer un travail de visualisation créatrice, en imaginant en vous le couple idéal, un homme et une femme vivant en complémentarité, chacun sur son chemin et avançant parallèlement, communiquant sainement et exprimant leur vérité personnelle, dans le respect de chacun …

Vous réunirez ainsi en vous le féminin/masculin et depuis votre guidance intérieure, vous pourrez matérialiser dans ce monde votre personnalité unique.

Prenez donc le temps chaque matin, de placer votre attention dans votre cœur pour être dans une rencontre authentique avec votre propre Présence, dans l’amour de vous, en vous ancrant sainement à la Terre et au Ciel. Cet exercice n’est pas long, il ne s’agit pas d’en faire un rituel mais de le vivre en conscience, de se placer dans votre verticalité pour ensuite pouvoir agir dans la matière, horizontalement, de façon juste et autonome.

Création de de A. ANDREW GONZALEZ

Création de de A. ANDREW GONZALEZ

Je rajoute cette précision:

l’opinion que vous avez de vous est plus importante. Cela est vrai si vous avez une bonne opinion de vous-même. Mais souvent nous avons une opinion erronée aussi sur nous-même car les filtres nous les utilisons aussi pour nous-même pour ne pas voir ce que nous n'avons pas envie de voir.

Lors d'une formation de formateur pour jeunes et adultes en difficulté, les participants m'ont dit que je jugeais les autres alors que je n'avais pas du tout cette impression. La formatrice a fait constater aux autres stagiaires qu'eux-mêmes étaient en train de me juger.

Il y a une loi spirituelle qui dit que les défauts que l'on voit en premier chez les autres, ce sont nos propres défauts.

Si personne ne me l'avait dit, je ne m'en serais pas rendu compte. Et plus tard dans mon travail, les gens me disaient: "ce qu'il y a de bien avec toi, c'est que tu ne nous juges pas...!"

En dehors de cette précision, je trouve ce texte tout à fait juste, à condition de s'accueillir soi-même avec bienveillance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents